Des Petits Guerriers Tang

Des Petits Guerriers Tang

Carlin

Standard

Aspect général : Franchement inscrit dans un carré et cob (compact et trapu). Il est « multum in parvo » (beaucoup de substance en un petit volume) comme en témoignent ses formes compactes, la fermeté de sa musculature, son corps ramassé dans ses proportions.

Comportement et caractère :
Un grand charme, de la dignité, de l’intelligence. Égalité d’humeur, nature heureuse et enjouée.

Tête :
Forte, ronde, mais pas en forme de pomme.
Région crânienne :
Crâne : Il ne porte pas de sillon. Les rides sont clairement dessinées.
Région faciale :
Museau : Court, tronqué, carré; il n’est pas retroussé.
Mâchoires/dents : Léger prognathisme inférieur. La mâchoire déviée latéralement, les dents ou la langue visibles ( la bouche étant fermée) sont trois défauts très graves. La mâchoire inférieure est large; les incisives inférieures sont sur une ligne presque droite. Yeux : De couleur foncée, très grands, de forme globuleuse; leur expression est douce, à la fois soucieuse et affectueuse; les yeux sont très brillants et pleins de feu quand le chien est en état d’excitation.
Oreilles : Minces, petites, douces au toucher comme le velours. Deux formes sont admises : l’oreille en rose - petite oreille tombante qui se replie en arrière pour découvrir le conduit externe - et l’oreille en bouton - le pavillon retombe en avant, l’extrémité étant tout contre le crâne, de façon à couvrir l’orifice de l’oreille et dirigée vers l’œil. L’oreille en bouton est préférée.

Cou : Légèrement galbé de façon à rappeler, dans son profil supérieur, la forme convexe d’un cimier (crête de casque), fort, épais et d’une longueur suffisante pour porter fièrement la tête.

Corps : Court et cob.
Dos : Ligne du dessus droite. Elle n’est ni voussée (dos de carpe) ni plongeante. Poitrine : Large et pourvue de bonnes côtes.

Queue : (Dite « spire ») : Attachée haut, formant une boucle aussi serrée que possible sur la hanche. La double boucle est très recherchée.

Membres :
Antérieurs : Les antérieurs sont très forts, droits, de longueur modérée et bien sous le corps. Épaules : Bien obliques.
Postérieurs : Les postérieurs sont très forts, de longueur moyenne; les membres sont bien sous le corps, droits et parallèles quand ils sont vus de derrière.
Grassets : Bien angulés.

Pieds : Pas aussi longs que les pieds dits « pieds de lièvre »; pas aussi ronds que les pieds dits « pieds de chat ». Doigts bien séparés; les ongles sont noirs.

Allures : Vus de devant, les antérieurs doivent se lever et se poser à l’aplomb de l’épaule, les pieds restant bien dirigés vers l’avant, sans tourner ni en dedans, ni en dehors. Vu de derrière, le mouvement est également dans l’axe du corps. Action puissante des antérieurs qui se portent bien en avant. Les postérieurs se déplacent librement en mettant bien en jeu l’articulation du grasset. L’allure est caractéristique par un léger roulis du train arrière.

Robe :
Poil : Fin, lisse, doux, court et brillant; il n’est ni dur ni laineux
Couleur : Argent, abricot, fauve ou noir. Chaque couleur est nettement définie afin de souligner le contraste clair entre la couleur de robe, la « trace » ( raie noire s’étendant de l’occiput à la queue) et le masque. Les marques sont nettement définies. Le museau ou masque, les oreilles, les grains de beauté sur les joues, la marque du pouce ou losange sur le front et la raie du dos (trace) sont aussi noirs que possible.

Poids : Poids idéal de 6,3 kg à 8,1 kg (14 à 18 livres anglaises).

Défauts : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.